Partir à la découverte des aires protégées en Inde

Des aires protégées à absolument découvrir en Inde

La majorité des globe-trotters pensent à visiter le Taj Mahal lorsqu’ils effectuent un séjour en Inde, pourtant le pays a d’autres attraits touristiques que ce monument figurant dans la liste des sept nouvelles merveilles du monde. Les parcs nationaux font notamment partie des points d’intérêt du territoire. Il existe plusieurs adresses à retenir pour entreprendre des aventures en famille, en groupe ou en solitaire. Chaque voyageur doit se procurer au préalable un visa pour l’Inde en ligne vous séjourner sur place. Le site protégé de Ranthambore, créé en 1980, en est un exemple. Il se situe dans l’État du Rajasthan et est accessible depuis la localité de Jaipur. Cette dernière se situe à environ 200 km des lieux.

Par ailleurs, la première chose qui capte l’attention quand on arrive sur place est sans doute la beauté des paysages. En effet, dans le Ranthambore se mélangent forêts, lacs, falaises… En outre, lors d’une promenade au cœur du parc, les routards verront le célèbre fort de Ranthambore. Cet ouvrage militaire a tenu un rôle majeur dans l’histoire du Rajasthan. Ils auront aussi l’occasion de croiser la faune de la région, entre autres, constituée du tigre du Bengale, du léopard, du sanglier sauvage, de la civette, de la hyène rayée, etc.

Le parc national de Bandhavgarh, un endroit apprécié des ornithologues

Un séjour Inde peut se poursuivre avec la découverte du parc national de Bandhavgarh. Ce sanctuaire de la biodiversité se situe dans l’État du Madhya Pradesh, soit au centre du territoire. Il couvre une superficie de près de 105 km². Pour la petite anecdote, le site était à une époque lointaine, une réserve de gibier. Cette dernière s’appelait Shikargah. Ce n’est qu’en 1968 que le statut de celle-ci a été changé en « parc national ».

En outre, les birdwatchers font partie des visiteurs à venir massivement à Bandhavgarh presque chaque année. En effet, toute une multitude d’oiseaux sont fréquemment visibles sur les lieux. Parmi les spécimens que l’on peut observer, il y a, entre autres, le pic mahratte, le pipit à dos olive, la bécassine des marais, le martin-chasseur de Smyrne, le loriot indien, l’échenilleur de Macé, le crabier de Gray, l’étourneau des pagodes, l’épervier shikra, l’aigle de Bonelli, la perruche à collier, la pie-grièche schach, la cigogne épiscopale…

Bandipur, un parc national indien de renom

Pour terminer leurs séjours Inde, les globe-trotters sont invités à découvrir un dernier parc national qui a tout autant de charme que les 2 autres récemment visités. L’adresse en question est le site de Bandipur qui se trouve dans l’État du Karnataka. Une aventure sur place peut se faire à tout moment de l’année. Toutefois, il est déconseillé de s’y rendre pendant la période des pluies.

À titre d’information, la saison de la mousson commence généralement en juillet pour se finir en octobre. Par ailleurs, un safari à Bandipur permettra aux amoureux de la vie sauvage de prendre en photo des mangoustes, des léopards, des cerfs, des éléphants, des ours lippu et bien plus encore.

A lire également :